Rechercher

Le Yin Yoga, la pratique du lâcher-prise

Mis à jour : oct. 1

Yoga doux. Les postures sont maintenues plusieurs minutes pour aller vers des étirements de longue durée, en profondeur avec des respirations calmes. Il permet de travailler l’ensemble du corps et l’esprit. Il est bénéfique pour des douleurs au dos.


Nous vivons dans une période bien particulière dans laquelle rien n’est sûr et où personne ne peut prévoir ce qui va se passer demain. L’incertitude nous amène à réfléchir sur des alternatives et entraîne notre flexibilité du cerveau pour trouver un plan B.


Qu’est-ce que le Yin Yoga?

Le Yin Yoga est une pratique douce, lente dans laquelle les poses se tiennent de 3 à 5 minutes ou plus pour atteindre en profondeur les muscles et stimule les tissus conjonctifs, comme les ligaments, les os, les articulations ou encore les cartilages.

Il s’agit de travailler sur les ressentis corporels en passant par des sensations agréables ou moins agréables tout en prenant compte les limites du corps. Le yin présente une énergie passive contrairement au yang représentant l’énergie active. Il existe des vingtaines postures, essentiellement au sol ou près du sol ce qui rend cette pratique accessible à la diversité corporelle. Cela ne veut pas dire que c’est une pratique simple vu l’aspect de l’immobilité et de la passivité car c’est là où l’esprit devient encore plus actif qu’habituellement. L’esprit cherche toujours une stimulation, une pensée, un fantasme à attraper, c’est sa nature propre et c’est là où notre capacité respiratoire nous aide à se concentrer et à simplement observer ce qui vient.


Dans le yin, on travaille avec la gravité du sol ainsi qu’avec le poids de notre corps pour relâcher toutes les tensions. Il s’agit d’une pratique très introspective qui nous amène à passer par des états différents au cours de la séance, tout en les acceptant sans jugement ni identification. On se donne du temps à soi-même pour cultiver de lâcher-prise, acceptation de soi, patience et revenir à notre équilibre interne. Paul Grilley dit: “Le Yin Yoga est une pratique calme.”


À qui s’adresse cette pratique ?


Ce type de yoga très relaxant et peut être exécuté par les débutants comme par les pratiquants expérimentés. Elle est très complémentaire des autres familles de yoga, mais aussi des autres activités sportives dynamiques, considérées comme plus « yang », comme les arts martiaux ou l’athlétisme. C’est une pratique qui s’adapte à chacun et ne nécessite pas ou peu d’engagement musculaire.



Un peu d'histoire du Yin Yoga


La pratique du yin ne vient pas d’une tradition indienne comme la plupart des pratiques de yoga. Le yin trouve ses origines dans la tradition chinoise et la philosophie taoïste qui partagent un concept d’une union de l'humain dans sa nature et son environnement. D’abord, c'était Paulie Zink, le fondateur de cette approche qui a été connue pour sa pratique de Kung-Fu et le Yoga Taoiste. Il voulait transmettre à ses élèves l’importance de l’abandon du mental et l’attention particulière au ressenti corporel.


C’est lors d’un interview avec Paulie Zink que Paul Grilley, un enseignant de yoga lui découvre et contact pour travailler sur une pratique très complète et centré sur l’anatomie du corps humain. Fasciné par les asymétries corporelles, il explique qu’il n’y a pas un seul corps identique, d'où le constat qu’il n’y a pas une bonne ou mauvaise posture (asana) car on est tous unique, différents dans sa propre existence.


C’est à partir de là que Paul Grilley créé un programme d’enseignement du Yin Yoga reconnu dans le monde entier avec une approche fonctionnelle centrée sur l’anatomie du corps.


Les fascias, les tissus conjonctifs


Il est bien important de souligner que le Yin Yoga atteint un niveau beaucoup plus profond. Au plan physique, ce sont les fascias ou tissus conjonctifs, situés sous la peau, soutenant différents types de tissus et d’organes du corps comme les os, les articulations, les muscles qui sont tous interconnectés entre eux. Les tissus conjonctifs ont une fonction particulière de liaison des fascias avec les structures anatomiques. Il s'étend de la tête jusqu'à les pieds, ainsi que la périphérie du corps à sa profondeur.


Les fascias sont en effet un organe à part entière. Ils contient environ 60% d’eau et sont composés de nombreux fibres (collagène, élastine, protéoglycanes) qui permet un enveloppement des organes, de protection et de transport des tissus sanguins. Ils constituent donc un système de connexion par lequel passe le flux nerveux, c’est à dire une communication entre le cerveau et le corps. C’est grâce à nos tissus conjonctifs, les fascias, qu’on peut effectuer des mouvements et qui préservent la structure de notre corps, ainsi que la continuité tissulaire.


Des nombreuses études ont montrées que le fascia est très sensible aux chocs physiques et impliqué dans la douleur. Il s’agit d’un lieu qui reflète notre état général, émotionnel et corporel et ou s’enregistre également des chocs psychologiques rencontrés au cours de la vie. C’est comme la mémoire qui garde et se crispe lorsqu’il y a un stress physiologique et/ou psychologique. Le corps de cette façon mémorise certaines émotions négatives, inconscientes qui peuvent rester inscrites jusqu’à le fascia se décrispe, détente. C’est là, ou le Yin Yoga peut aider à ralentir, à détendre des tensions physiologiques, psychologiques et émotionnelles en travaillant en douceur et en lâcher-prise sur les chaînes myofasciales.



Quels sont ses bienfaits ?


Le Yin Yoga n’est pas aussi spectaculaire dans les postures qu'un cours de Vinyasa. Mais les effets de cette pratique peuvent l’être tout autant !

  • Connaissance de soi – Faire la différence entre des sensations acceptables, tolérables ou insupportables ne s’apprend pas à l’école ; cela s’apprend avec le Yin Yoga.

  • Favorise la concentration et l’introspection

  • Équilibrage énergétique

  • Assouplissement des tissus et des articulations

  • Tonification des organes

  • Stimulation du système nerveux

  • Prévient les maux de dos et blessures – Le fait de rester dans une posture longtemps participe au déblocage de zones de tensions. Qu’il s’agisse d’une blessure physique, affective ou émotionnelle, le Yin Yoga lève ces blocages en autorisant une libre circulation de l’énergie dans le corps.


“On vis dans l’incertitude avec une certitude que rien n'est permanent

et que tout est transitoire.”




Kristyna Tomanova, professeur de yin yoga chez H-OM-E Yoga Paris et étudiante de Master PCPP (Psychologie clinique psychopathologie, psychanalyse) à l'Université de Paris (Paris V Descartes)

Paris Etoile

A H-OM-E Yoga Paris vous êtes comme à la maison. Prenez votre temps pour vous ressourcer dans notre studio à petits groupes, à votre écoute.

Adresse

​8, rue des Acacias 75017Paris, France

Métro : Argentine / Charles de Gaulle Etoile

Contact

Liens

  • Facebook - White Circle
  • Instagram - White Circle

​© 2020 par H-OM-E Yoga & Bien Être